Radiofréquence Fractora

Pour les personnes qui souffrent d’un relâchement cutané, d’un affinement de la peau avec des fines ridules mais aussi de problèmes liés à l’acné, le traitement de la peau par radiofréquence Fractora proposé chez Concept Clinic est la solution non chirurgicale idéale. De plus, Fractora peut aussi prévenir les signes du vieillissement et les rides superficielles. A travers un alignement de minuscules aiguilles, la tête de l’appareil Fractora libère la radiofréquence (ondes électromagnétiques) dans la peau, créant une augmentation de la température localisée à environ 45-48°C. Cette chaleur générée dans le derme profond stimule la production de collagène par les fibroblastes afin d’obtenir un rajeunissement cutané et une amélioration nette de l’apparence et de la texture de la peau.

Radiofréquence Fractora chez Concept Clinic à Genève, Suisse
  • Traitement et résultats
  • Alternative

Le traitement de radiofréquence pour la peau est effectué dans l’une de nos salles de soins sous anesthésie locale grâce à une pommade anesthésiante.

Lors d’un soin Fractora, votre peau sera percée de petits trous à l’aide d’un dispositif muni de minuscules aiguilles appliqué sur la région à traiter. Les effets secondaires se limiteront à des rougeurs de la peau, un ressenti de chaleur et une peau sèche. Vous devrez hydrater la peau plusieurs fois par jour la première semaine, tout en évitant de vous maquiller les 2 premiers jours après votre traitement. Les effets du Fractora, comme l’augmentation de la tonicité cutanée, le resserrement des pores, l’amélioration de la texture ou encore des cicatrices liés à l’acné, seront visibles dès 2 semaines après ce traitement. Il est recommandé d’effectuer 3 à 4 séances de Fractora à raison d’une séance toutes les 5 à 6 semaines selon l’état de votre peau. Ce type de traitement à basse puissance ne nécessite pas d’exclusion sociale.

Il est également possible de faire une seule séance de Fractora sous sédation par Propofol dans notre bloc opératoire. Cette alternative permettant d’effectuer un unique traitement à haute puissance aura comme conséquence une exclusion sociale d’environ 3 à 7 jours.